Les résultats de la recherche ouvriront dans une nouvelle fenêtre sur money.tmx.com.

Point de vue de TMX

Je discutais en mode virtuel avec un collègue de travail et sans la COVID-19 et le télétravail, tout le monde au bureau aurait pu me voir rouler les yeux en signe d’agacement et de légère frustration. C’est que mon interlocuteur venait d’avancer l’idée qu’en vue de tirer parti des récentes nouvelles concernant particulièrement les États-Unis, le moment était propice à l’achat du fonds négocié en bourse (FNB) SPY.

En 2004, une société en démarrage du secteur du commerce électronique établie à Ottawa lance un site Web nommé Snowdevils pour vendre des planches à neige. Rapidement, le site devient une plateforme où les particuliers comme vous et moi peuvent créer leur propre site Web de vente en ligne. Avec plus de 140 000 magasins actifs et des ventes de 3,5 G$, la société est devenue dix ans plus tard l’une des plus novatrices du Canada.

Alors que le Mois de l'histoire des femmes s'achève, honorons certaines femmes qui ont marqué l'histoire en tant que cheffes de la direction dans les marchés publics canadiens et américains.

Cette année, j’ai été honorée de diriger la cérémonie d’ouverture des marchés Sonnez la cloche pour l’égalité des sexes à l’occasion de la Journée internationale des femmes, non seulement à titre d’employée de Groupe TMX Limitée (TMX), mais aussi comme représentante de l’équipe de direction de WE Canada et de WE Global.

En s’inscrivant à la cote de la Bourse de Toronto (TSX) et de la Bourse de croissance TSX (TSXV), de petites et moyennes entreprises parmi les plus innovantes et les plus dynamiques au Canada peuvent réunir les capitaux nécessaires pour financer leur croissance, que ce soit auprès d’investisseurs individuels ou institutionnels.

À plusieurs égards, l’optimisme était au rendez-vous sur les marchés canadiens au début de 2020. En effet, selon Statistique Canada, le taux de chômage atteignait un creux sur cinq ans, à 5,6 % à la fin de 2019, et l’indice composé S&P/TSX* venait d’enregistrer un excellent taux de rendement de 22 % par rapport à l’année précédente. Tous les indicateurs semblaient alignés dans cette même voie à l’amorce de 2020.

De quelle manière les sociétés ouvertes s’attaquent-elles aux problèmes qui touchent la société actuelle? Voilà la question qui a été posée à des chefs d’entreprises canadiennes lors d’un récent panel de la Chambre de commerce du Canada animé par le chef de la direction du Groupe TMX, John McKenzie.

Les dix dernières années ont été de plus en plus difficiles pour les investisseurs institutionnels. Des tendances lourdes comme le vieillissement de la population et l’évolution des comportements sociaux ont accentué la demande de rendements accrus et d’investissement responsable. Alors que de nouvelles catégories d’actifs font leur apparition, il y a de plus en plus d’occasions de tirer profit de la diversification pour générer de la valeur.

Le marché canadien des obligations axées sur le développement durable est en plein essor, et plus de 19 organisations ont déjà mobilisé au-delà de 25 G$ CA. On dénombre trois types d’obligations axées sur le développement durable : les obligations vertes (pour le financement des énergies renouvelables, du transport en commun, de l’efficacité énergétique, etc.), les obligations sociales (visant à créer des retombées sociales positives dans des secteurs comme le logement et l’éducation) et les obligations de

Tout comme les bourses et les marchés affichés au Canada ont connu des changements énormes au cours des 20 dernières années dans le sillage de la libéralisation réglementaire qui a permis l’établissement de systèmes de négociation parallèles (SNP) en 2001, les marchés opaques ont également changé considérablement depuis leur instauration au Canada quelques années plus tard.

L’essentiel à propos de l’année 2020 est qu’elle soit derrière nous. La douleur, la peur et les déchirements qui l’ont caractérisée ont été tels qu’il est normal de vouloir passer à autre chose. Même si ce désir est tout à fait compréhensible dans le contexte, il importe cependant de prendre acte de certains développements importants survenus dans le marché en pleine ébullition des fonds négociés en bourse (FNB) au Canada et ailleurs dans le monde.

Le 25 novembre 2020, John McKenzie, chef de la direction, Groupe TMX, et Peter Conroy, président deTrayport, filiale du Groupe TMX située à Londres, ont coanimé le débat annuel du panel des économistes en chef canadiens, organisé par la Chambre de commerce Canada–Royaume-Uni.